Peu glorieux

août 26, 2009 § 1 commentaire

Ok, c’est sympa de placer des répliques comme : « Vous entendez ce bruit, c’est le déclic de mon Walter braqué sur vos testicules » et de mitrailler Hitler à bout bortant mais au final, j’aurais mieux fait d’écouter Gabriel et d’aller revoir un vieux Terrence Malick. Au moins, j’aurais eu la chance de voir un film.

Inglorious-Hitler

Pour une bonne histoire avec des nazis dedans, soyez patients, encore quelques semaines et sortira Myrkvun de l’inquiétant Comte Gusoyn. – inquiétant, c’est le mot. Entre Le Matin des Magiciens et The Descent, Myrkvun est une œuvre apocalyptique et sauvage, une confidence honnie entre Hitler et Raspoutine.

(avec deux fois – non trois – fois Hitler dans ce post, je sens qu’on va exploser les stats)

Teaser-Myrk
« Tout ce que je peux te dire, Adolf, mais tu as tendance à ne pas assez m’écouter, c’est que tes mages et tes soldats n’étaient pas assez préparés aux douces merveilles de leur propre immensité intérieure. »

« Soldats, nous nous apprêtons à rejoindre les expéditions Aigle et Odin. À l’heure qu’il est, elles doivent avoir pénétré en Lémurie. »

Martin Wuttke in Inglorious Basterds, pics from http://www.fanpop.com

Tagué :, , , , ,

§ Une réponse à Peu glorieux

  • stef dit :

    et alors, elles ont explosés, ces stats ? C’est même pas Hitler qui m’a fait venir jusqu’ici mais bien le mot clef « Carabas » – tu t’y attendais pas hein ?😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Peu glorieux à Editions Carabas.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :