walls

juin 7, 2011 § Poster un commentaire

The wall was too high,
As you can see.
No matter how he tried,
He could not break free.
And the worms ate into his brain.

À chacun son mur, les nôtres sont sur facebook.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement walls à Editions Carabas.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :